La crise commence à toucher l’immobilier de bureaux

Par Fabrice Anselmi
Certains segments comme Paris QCA devraient néanmoins continuer à porter les investisseurs.
Pixabay

La demande placée de bureaux en Île-de-France a encore diminué à fin février, de -3% par rapport aux transactions locatives calculées en variation trimestrielle sur douze mois par BNP Paribas Real Estate.