La construction immobilière ne se redresse toujours pas

Tous les secteurs de la construction sont orientés à la baisse en 2014 exception faite des logements en résidence

La construction de logements reste morose au dernier trimestre 2014 et en janvier 2015.

Opinion des promoteurs. Selon la dernière enquête de conjoncture dans la promotion immobilière de l’Insee, les promoteurs sont un peu moins nombreux par rapport à octobre 2014 à indiquer une baisse de la demande et une diminution des prix moyens des logements neufs mis en vente. Cependant, le solde d’opinion demeure très en dessous de sa moyenne de long terme (lire tableau). De même le stock de logements invendus reste élevé. Les perspectives de mises en chantier de logements s’améliorent légèrement pour les logements destinés à la vente mais se détériorent de nouveau pour les logements locatifs.

Source : SOeS, Sit@del2

Chiffres de la construction. D’ailleurs, d’après les dernières statistiques du Commissariat général au développement durable, au quatrième trimestre 2014, le nombre de logements autorisés, en données CVS lissées, diminue de 0,8 % et le nombre de logements mis en chantier baisse de 1,7 % par rapport au troisième trimestre 2014.

Hormis les logements en résidence dont les autorisations progressent de 19,2 % (soit 32.025 lots) et les mises en chantier de 26 % (soit 23.672 lots), tous les secteurs de la construction sont orientés à la baisse en 2014. Ainsi sur les 12 derniers mois, 381.075 logements ont été autorisés, soit une baisse de 12 % par rapport à 2013.  297.532 ont été mis en chantier en 2014, soit un retrait de 10,3 % comparé à l’année précédente (lire tableau). 

Les résultats sont présentés sous forme de soldes d’opinion, différences entre le pourcentage de réponses "en hausse" (+) et le
source: Insee