Marché immobilier

La baisse des prix gagne du terrain

L’observatoire LPI-Seloger constate une décélération dans près de la moitié des villes de plus de 100.000 habitants
Paris poursuit son ascension, avec un niveau de prix qui devrait de nouveau battre des records à la rentrée
Fotolia

Le coup de frein est visible. Selon le baromètre LPI-Seloger publié en juillet, le rythme d’augmentation des prix de l’immobilier « signés » dans l’ancien était de 4 % sur un an en juin, à 3.640 euros par mètre carré. Cette légère décélération - à comparer aux +4,6 % enregistrés à la fin de l’été dernier - est autant visible pour les appartements que pour les maisons.