Inflexion du marché immobilier en vue selon la FNAIM

La décélération des prix constatée en 2018 devrait se poursuivre cette année, d'après la fédération.
Déplorant la mise en place de l'encadrement des loyers, le groupement salue celle du dispositif Denormandie, avantage fiscal qui devrait « trouver son public ».

Les prix de l’immobilier ancien ont continué leur progression en 2018, de 2,7 % en moyenne en France selon la FNAIM. En décélération toutefois comparé à l’année précédente (+4,2 %), et sur chacun des segments : appartements (+3,8 % contre +4,9 % en 2017) comme maisons (+1,5 % versus +3,7 %). Malgré un niveau de taux d’intérêts d’emprunt resté historiquement bas, à 1,5 % en moyenne, le pouvoir d’achat immobilier s’est replié l'an passé. La surface achetable a ainsi reculé de 1,4 m2, même si elle reste bien supérieure au niveau de 2010. Selon les régions, l’amplitude demeure importante.