Immobilier : les cadres et les retraités majoritaires dans les ventes de biens en Ile-de-France

La dernière note de conjoncture des Notaires d’Ile- de -France montre que la vente de biens immobiliers sur le marché francilien est dominée par les cadres supérieurs et les retraités. Les professions intermédiaires se retrouvent essentiellement en grande couronne

Près d’un vendeur sur deux d’un appartement à Paris est un cadre ou un chef d’entreprise. On se doutait que le niveau des prix immobiliers dans la capitale la réserve aux catégories favorisées. La dernière note des Notaires d’Ile-de-France, consacrée au marché immobilier francilien dans l’ancien, confirme cette vérité sociologique par quelques données statistiques. Sur les dix dernières années, la part des cadres et des chefs d’entreprises a augmenté de 8 % alors que dans le même temps la part des professions intermédiaires et les ouvriers  ont respectivement baissé de 6 % et 4 %. La part de vendeurs retraités a augmenté légèrement de 3 %.

Répartition des ventes selon la CSP du vendeur en Ile-de-France
Base BIEN-Notaires Paris-Ile-de-France

Le phénomène est également valable pour la petite couronne où près de 40 % des vendeurs sont retraités. « Avec quatre points de hausse, c’est la marché où ils sont proportionnellement les plus nombreux. Cela va de pair avec l’augmentation de l’âge des vendeurs de maisons dont un sur deux a 60 ans et plus », souligne la note des Notaires. En ce qui concerne le marché des appartements en petite couronne, les proportions de vendeurs sont similaires au marché parisien intra-muros : ils sont majoritairement cadres (34 % en 2015 contre 26 % en 2005) et 26 % sont à la retraite. La part des employés et ouvriers s’est réduite de 21 % en 2005 à 13 % en 2015.

C’est en grande couronne que l’on retrouve les professions intermédiaires ainsi que les employés et ouvriers dans des proportions plus importantes (respectivement 26 % et 21 %). Mais là encore le chiffre est en diminution sur la période 2005-2015  alors que dans le même temps la part représentée par les catégories plus favorisées connait une augmentation.