En ce moment sur l'Agefi Actifs

Faute de transparence fiscale de la SCI, les investisseurs doivent être indemnisés

Défiscalisation

Faute de transparence fiscale de la SCI, les investisseurs doivent être indemnisés

Les investisseurs ayant acquis dans un logement à la réunion n'ont pu bénéficier de la réduction d'impôt Girardin, leur SCI n'étant pas fiscalement transparente. Ils poursuivent les différents intervenants pour défaut de conseil et obtiennent gain de cause auprès de la Cour de Cassation

Dans le cadre d'un investissement locatif réalisé par le biais d'une SCI non transparente fiscalement, les juges condamnent les promoteurs-vendeurs, les notaires et l'assurance RCPro à verser aux investisseurs une indemnité pour défaut de conseil.

Les faits. Une SCI achète, par acte notarié en 2006, un logement en l'état futur d'achèvement à la Réunion, investissement présenté comme entrant dans les prévisions de l'article 199 undecies A du code général des impôts au titre de certains investissements réalisés outre-mer par les personnes physiques. Ses associés et cogérants ont imputé sur leurs revenus personnels des années 2006 et 2007 la réduction d'impôt prévue par ce texte.

En 2008, l'administration fiscale leur notifie une proposition de rectification motivée par l'absence de transparence fiscale de la SCI. Les associés de la SCI qui effectuent chaque année une déclaration de résultat ayant le caractère d'une SCI non transparente, ne peuvent bénéficier de la réduction d'impôt dans le cadre de la loi Girardin. L'administration leur indique qu'ils ont la faculté d'opter pour d'autres systèmes de défiscalisation, tels que le Robien recentré. Les investisseurs règlent les rappels d'impôts sur le revenu.

Ils assignent en responsabilité, pour manquement à leur devoir de conseil, les promoteurs-vendeurs, les deux sociétés de notaires qui avaient prêté leur concours à la vente, l'une en métropole recommandant cet investissement et établissant la procuration notariée, l'autre réunionnais, instrumentant l'acte de vente. Ils recherchent aussi la garantie de l'assureur de la responsabilité professionnelle de l'office métropolitain.

La décision. La Cour d'appel condamne les promoteurs-vendeurs, les notaires et l'assureur in solidum à payer la somme de 54.440 euros de dommages-intérêts aux investisseurs. Le défaut de conseil et d'information imputable aux professionnels est la cause directe d'une perte de chance pour les époux de bénéficier d'une réduction d'impôt sur le revenu pendant cinq ans.

La Cour de Cassation rejette le pourvoi des notaires et de l'assureur. Elle considère qu'en vertu de l'article 1382 du code civil, l'auteur d'un dommage doit en réparer toutes les conséquences.  Les notaires ont manqué à leur devoir d'information et de conseil en n'alertant pas les investisseurs sur l'absence de transparence fiscale de la SCI par laquelle ils projetaient de réaliser leur acquisition. Les notaires ne pouvaient pas valablement reprocher à ces derniers de ne pas avoir accepté d'opter pour un autre dispositif de défiscalisation et ce, pour réduire le préjudice financier qui en découlait pour eux. La Cour de Cassation valide la décision d'indemniser intégralement la perte des réductions d'impôt sur le revenu dont les acquéreurs auraient pu bénéficier en application de l'article 199 undecies A du CGI.

CCASS, 1eciv, n°13-17599 du 2 juillet 2014

À lire aussi
Réaction (0)
Service réservé aux abonnés ou Déjà abonné ? Identifiez-vous :
Dernière mise à jour à 14h01
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déjà abonné ? Identifiez-vous.
Pas encore abonné ?

Accédez à une offre plurimédia unique. (Magazine papier et digital, web, mobile, tablette)

Découvrez toutes nos offres
L’Agefi Actifs, le seul dispositif d'information plurimedia réservé aux professionnels du patrimoine
L’abonnement comprend :
  • Site web
    Accès illimité
    Un site réservé exclusivement aux abonnés. Version optimisée pour tablettes et smartphones.
  • Magazine
    24 numéros
    Une édition papier (le vendredi, tous les 15 jours) et une édition digitale (parution dès le jeudi) conçue et optimisée pour une lecture sur tablettes et ordinateurs.
  • Newsletters
    Par e-mail
    Deux newsletters indispensables. L’AGEFI Actifs quotidienne et Prévoyance et Retraite hebdomadaire.
Fermer
Abonnez-vous pour 21,50€/mois soit 258€/an
Découvrez toutes nos offres
L’Agefi Actifs, le seul dispositif d'information plurimedia réservé aux professionnels du patrimoine
En savoir plus