Immobilier neuf

En temps de crise, pleins feux sur la séduction et la communication

Les acteurs de l’immobilier neuf, la promotion en particulier, voient leur activité mise à mal par les perspectives économiques et des conditions fiscales moins avantageuses - Passagères ou durables, ces difficultés appellent les professionnels à réfléchir à une stratégie de communication efficace pour séduire la clientèle.

Les investisseurs ne sont plus là. Les 40.000 logements nouveaux que Cécile Duflot, ministre de l’Egalité des territoires et du Logement, attendait du dispositif fiscal portant son nom (1) ne seront pas construits. Quant au quota de 500.000 logements en plus par an promis par l’Etat, il ne sera pas atteint. C’est en tous les cas ce que répètent depuis le début de l’année, avec une conviction en passe d’être confirmée, les promoteurs et les constructeurs de maisons individuelles, d’autant plus pessimistes qu’ils déclarent ne pas avoir, jusqu’ici, été écoutés.