Taux - Crédits

Des taux durablement bas sans effets sur le niveau des crédits accordés par les banques

Ces derniers mois, les niveaux exceptionnellement bas des taux d'intérêt n'ont pas eu de conséquences sur les taux de crédit immobilier offerts par les banques aux particuliers Jean-François Boulier, directeur des investissements chez Aviva Investors, et Patrice Matagne, directeur du développement chez In&Fi Crédits, expliquent les raisons de cette situation.

L’Agefi Actifs. - Ces derniers mois, les banques centrales ont baissé leurs taux directeurs jusqu’à des niveaux rarement atteints. Cette situation a-t-elle vocation à durer ?

Jean-François Boulier. - Nous sommes aujourd’hui dans un contexte de taux durablement bas dans l’ensemble des pays développés. La baisse des taux, enclenchée depuis la faillite de la banque d’affaires Lehman Brothers, est donc maintenant pérenne. Cet élément transforme radicalement le paysage sur les marchés financiers.