Des professionnels sceptiques sur le choc d'offres de logements

D'autres mesures en faveur de la construction neuve et des transactions sur le marché de l'ancien ont déjà été approuvées par les députés telle une future taxation plus dure pour les plus-values sur la vente de terrains à bâtir et un abattement exceptionnel de 20 % pour les cessions de résidences secondaires et locatives.