Crowdfunding : Beefordeal obtient l’agrément PSFP

Gaetan Pierret
La plateforme donnera également la possibilité d’investir dans ses projets via le PEA-PME.

Et de deux ! Beefordeal (groupe ARP) est la deuxième plateforme de crowdfunding à annoncer l’obtention de son agrément européen de Prestataire de financement participatif (PSFP).

Villyz, spécialisée dans le financement des collectivités locales, est la première plateforme française à avoir obtenu ce passeport européen, en septembre dernier, mais Beefordeal est la première dans le segment immobilier.

Pour rappel, les plateformes de crowdfunding ont jusqu’à novembre de cette année pour obtenir ce statut afin de pouvoir continuer à opérer en Europe mais aussi sur leur marché domestique.

Il induit plusieurs changements, notamment davantage de procédures de contrôles et une distinction entre investisseurs avertis et non avertis. Le statut permet également la «mise en place de services complémentaires telle que la gestion de portefeuille de prêt, une gestion fiscale individualisée, des recommandations personnalisées selon la catégorie d’investisseur concernée et offre également aux investisseurs non avertis, un délai de rétractation de 4 jours après l'investissement», rappelle Beefordeal dans son communiqué.

Elle annonce également la possibilité d’investir dans ses projets via un PEA-PME à partir de mars prochain. Ses clients pourront ainsi bénéficier de ses rendements d’un côté et de la fiscalité de l’enveloppe de l’autre. Cette possibilité est déjà proposée par d’autres plateformes comme Baltis, mais peine à se généraliser du fait du raccordement technologique avec les banques. Alors que les plateformes de crowdfunding se sont toutes développées sur un modèle quasiment 100% digital, la connexion avec les partenaires bancaires est parfois un peu compliquée.