En ce moment sur l'Agefi Actifs

Crédit immobilier: une dynamique européenne confirmée

Crédit immobilier: une dynamique européenne confirmée

Le Crédit Foncier publie pour la cinquième année consécutive son étude sur le crédit immobilier souscrit par les ménages des vingt-huit pays de l’Union européenne. Bien qu’il y ait des disparités fortes entre les pays, les encours continuent de progresser.

Avec une progression de 3,1% par rapport à l’an dernier, les encours des crédits immobiliers au niveau européen se portent bien. C’est ce qui ressort de la dernière édition de l’étude du Crédit Foncier sur le sujet. Les encours de crédits immobiliers souscrits par les ménages européens s’élevaient à plus de 6.150 milliards d’euros fin 2016. «Les encours, qui correspondent aux montants encore dus fin 2016 (capital+intérêts) par les particuliers sont très concentrés: quatre pays (Royaume-Uni, Allemagne, France et Espagne) représentent deux tiers des encours de crédits immobiliers», indique l’étude.

Ces quatre pays font pourtant partie de groupes distincts dans l’étude. Ainsi, le Royaume-Uni est le premier marché européen du crédit immobilier avec un encours de 1.352 milliards d’euros. Il est intégré dans le groupe d’Europe du Nord dans l’étude du Crédit Foncier, celui où les ménages sont les plus endettés (34% du total des crédits immobiliers en Europe). L’encours moyen par ménage est de 80.164 euros, soit deux fois la moyenne européenne. L’Allemagne et la France sont intégrées dans le groupe du Centre-Ouest. Il représente «45% des encours de crédits immobiliers de l’Union européenne. L’encours moyen par ménage propriétaire  y est de 54.405 euros, soit 34% de plus que la moyenne européenne », précise l’étude. Enfin l’Espagne est intégrée dans le bloc Sud de l’Europe. Une zone où les ménages sont globalement moins endettés. L’encours moyen par ménage propriétaire s’élève à 27.111 euros, soit 33 % de moins que la moyenne européenne. Une situation qui s’explique par un contexte de baisse des taux conjuguée à une baisse des prix. «En Espagne, à la baisse des taux s’est ajoutée une très forte baisse des prix immobiliers de l’ordre de -25%, précise l’étude. C’est en Espagne que le gain de pouvoir d’achat été le plus important en Europe avec un taux de 84%.» Suivi de près par l’Italie qui a connu une baisse des prix de l’ordre de 15% et un gain de pouvoir d’achat d’environ 53 %.

Dans ces statistiques, la France jouit d’une position intermédiaire. Bien que les prix aient augmenté de 3% sur la période entre 2008 et 2016, le gain de pouvoir d’achat des ménages a progressé de 30% sur la même période. En termes d’encours la France est «à un niveau proche de celui de son voisin allemand avec un encours par ménage propriétaire de 49.870 euros. Les encours de crédits immobiliers y représentent 64% du revenu disponible brut des ménages contre 67% en moyenne en Europe», analyse l’étude du Crédit Foncier.

 

Réaction (0)
Service réservé aux abonnés ou Déjà abonné ? Identifiez-vous :
Dernière mise à jour à 17h58
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déjà abonné ? Identifiez-vous.
Pas encore abonné ?

Accédez à une offre plurimédia unique. (Magazine papier et digital, web, mobile, tablette)

Découvrez toutes nos offres
L’Agefi Actifs, le seul dispositif d'information plurimedia réservé aux professionnels du patrimoine
L’abonnement comprend :
  • Site web
    Accès illimité
    Un site réservé exclusivement aux abonnés. Version optimisée pour tablettes et smartphones.
  • Magazine
    24 numéros
    Une édition papier (le vendredi, tous les 15 jours) et une édition digitale (parution dès le jeudi) conçue et optimisée pour une lecture sur tablettes et ordinateurs.
  • Newsletters
    Par e-mail
    Deux newsletters indispensables. L’AGEFI Actifs quotidienne et Prévoyance et Retraite hebdomadaire.
Fermer
Abonnez-vous pour 21,50€/mois soit 258€/an
Découvrez toutes nos offres
L’Agefi Actifs, le seul dispositif d'information plurimedia réservé aux professionnels du patrimoine
En savoir plus