Crédit immobilier : premières remontées des taux

Les taux moyens ne sont pas encore affectés, mais un durcissement des conditions d’octroi est visible pour certains profils.

Pour la première fois depuis le début de l’année, Vousfinancer observe « de réelles remontées des taux affichés dans quelques banques, allant de 0,05 à 0,20 % selon les établissements et les profils ». Pour le moment, ces remontées ne concernent le plus souvent que certaines durées ou profils et « sont même parfois accompagnées de baisses sur d’autres durées ou certaines tranches de revenus, en fonction des profils ciblés par les banques en question », ajoute le courtier en crédit.

Pas de quoi cependant affecter les taux moyens, qui restent quasi stables à 1,30 % sur 15 ans, 1,50 % sur 20 ans et 1,70 % sur 25 ans au sein des établissements partenaires de Vousfinancer. Les taux planchers restent également toujours très bas :  0,70 % sur 15 ans, 0,85 % sur 20 ans et 1,30 % sur 25 ans pour les meilleurs profils. « Finalement, en cette fin d’année, les écarts de taux et d’accords de prêt se creusent selon les profils, certains se voyant refuser un crédit par manque d’apport notamment, et d’autres obtenir à l'inverse des taux record grâce à un bon niveau d’épargne et de revenus » explique Sandrine Allonier, porte-parole de Vousfinancer.

La tendance se pourvuira-t-elle l'année prochaine ? « Le marché reste dynamique mais le fait que les banques aient atteint leurs objectifs de production de crédit entraine un durcissement des conditions d’octroi et un allongement des durées de traitement également… Ces deux phénomènes ne devraient pas durer dans la mesure où les banques vont bientôt remettre les compteurs à zéro et accorder des crédits qui seront comptabilisés dans leur production 2019 », conclut Sandrine Allonier.