UBS n'échappera pas à un procès pénal en France

L'Etat français devrait signifier aujourd'hui à UBS France et UBS AG, sa maison mère, son refus ferme et définitif de toute indemnité transactionnelle de dédommagement du préjudice pour mettre un terme aux poursuites pénales dont elles font l'objet, selon Les Echos. En effet, l'Etat refuse de retirer sa plainte contre les 150 millions d'euros qu' UBS proposait de verser pour s'éviter un procès pénal en France.