Plaidoyer interprofessionnel du nouveau président des experts-comptables

Dans un entretien au Figaro le 16 mars, Philippe Arraou, le nouveau président du Conseil supérieur de l'Ordre des experts-comptables, livre une vision très positive de l'interprofessionnalité : " En nous autorisant à prendre des parts dans les sociétés multiprofessionnelles, la loi (Ndlr : Macron) permettra aux entreprises de trouver en un même cabinet tout ce dont elles ont besoin : un avocat, un notaire, un expert-comptable... C'est plus simple, c'est ce qui existe en Allemagne ! Il n'y a là aucun conflit d'intérêts, ni aucune volonté de grignoter le marché des avocats ou des notaires avec qui nous travaillons en complémentarité. "