Les professions libérales fortement mobilisées le 30 septembre

Sous l’impulsion de l’Union nationale des professions libérales (Unapl), une manifestation nationale s’organise pour le 30 septembre afin de dénoncer la déréglementation programmée par le gouvernement concernant 37 professions libérales. L’Unapl a également lancé une pétition nationale contre ce projet, qui aurait recueilli d’ores et déjà 20.000 signatures (http://www.professionsliberalesendanger.org/).

L’appel à manifester à Paris et en régions devrait se traduire également par une grève des intéressés. Parmi les professionnels du droit, le Conseil national des barreaux (CNB) et la Chambre nationale des huissiers de justice appellent à suivre ce mouvement. A noter que l'ordre des avocats de Paris s'étonne de l'appel à la grève générale de la part du CNB alors que, selon le bearreau de Paris, aucun consensus ne serait intervenu sur le sujet. La raison invoquée par le barreau de Paris (notamment l'ouverture du capital social minoritaire des sociétés d'exercice libéral d'avocats, à l'exclusion desbanques et des assurances) : les textes proposés par le gouvernement ne remettent pas en cause le caractère réglementé de la profession d'avocat, voire même "permettent d'offrir des perspectives d'évolutions modernes et raisonnables pour les conditions d'exercice de notre métier"

Les notaires, particulièrement visés par la déréglementation, lancent en parallèle une campagne télévisuelle de communication, ce dimanche 28 septembre, sur le thème : « Une vie sans notaires, c'est vous qui en faites les frais ».