Le Conseil de stabilité financière s'inquiéte des risques systémiques liés aux fintechs

Dans un courrier adressé aux ministres des Finances du G20, le Conseil de stabilité financière (FSB) a récemment annoncé qu'il rassemblait des informations sur les innovations en matière de technologie financière, rapporte le quotidien Les Echos.

Le FSB, présidé par le gouverneur de la Banque d'Angleterre Mark Carney, pourrait dans un second temps proposer un cadre réglementaire pour ces fintechs. L'instance, chargée de détecter les grandes menaces sur la stabilité financière mondiale, veut savoir si ces nouvelles techniques seraient susceptibles d'avoir des « implications systémiques » et si des « risques systémiques pourraient être provoqués par des interruptions de service » de ces nouveaux acteurs. Le FSB a toutefois précisé que le cadre réglementaire des fintechs ne devrait pas « brider l'innovation ».

Le Conseil de stabilité financière indique par ailleurs « travailler à mieux comprendre les impacts potentiels [de ces nouvelles technologies] sur les grandes institutions financières ou les infrastructures ». Le FSB compte débattre de ses premières conclusions dès le mois de mars en réunion plénière, avant de remettre sa feuille de route aux Etats membres du G20 d'ici à leur prochaine réunion en avril.