La CNCGP annonce une hausse des adhésions de 5 % en 2018

Au 31 décembre dernier, l'association a dépassé les 2.500 CGP représentés.

L’année 2018 aura été bonne pour la CNCGP, qui enregistre une croissance de 5 % des adhésions de cabinets en gestion de patrimoine adhérents. Soit 82 nouveaux cabinets, ce qui situe l’association « dans une dynamique comparable à celle de l’année précédente » (avec 79 adhésions). Au 31 décembre, la Chambre a dépassé le cap des 2.500 CGP représentés dans près de 1.500 entreprises. « Cette évolution est d’autant plus significative qu’elle intervient dans un contexte particulier : en 2018, le régulateur a restreint le périmètre de l’activité de conseils en investissement financier (CIF) en excluant les conseils en haut de bilan », ajoute la chambre. 
 
Pour 2019, la CNCGP entend cibler les IOB, qui doivent être intégrés dans le processus d’autorégulation sous l’égide de Bercy. Pour mener à bien ce projet, la CNCGP échange de manière régulière avec la Direction générale du Trésor, qui structure sa réforme à venir sur la base du travail déjà mené par les associations de CIF. La chambre promet de veiller aux intérêts des CGP : « l’objectif que portent les autorités publiques de créer de nouvelles instances de régulation des intermédiaires ne doit pas s’inscrire en contradiction avec l’intérêt de leurs adhérents (…). Par exemple, il ne s‘agit pas qu’un organisme de formation en relation capitalistique ou personnelle avec l’équipe dirigeante serve à son enrichissement ».

Cette année sera enfn également marquée par un changement de direction à la tête de l’association, des élections seront organisées pour la succession de Benoist Lombard, lors de l’Assemblée générale qui se tiendra le 27 mars 2019 à Paris.