BNP Paribas mise en cause dans un scandale financier en Argentine

Quatorze membres de la filiale argentine de BNP Paribas ont vu leur mise en examen confirmée dans une affaire de blanchiment d'argent à 1 milliard de dollars, a révélé le journal Mediapart mardi 11 octobre.

La justice leur reproche d'avoir, entre 2001 et 2008, «organisé ou fait partie d'une association illicite destinée au blanchiment d'argent d'origine délictueuse, aggravée par son caractère habituel», détaille le journal.