En ce moment sur l'Agefi Actifs

3èmes Assises de la Gestion de Patrimoine et du Conseil aux Entreprises : le compte rendu


La Chambre Nationale des Conseils Experts Financiers (CNCEF) et la Chambre Nationale des Conseillers en Investissements Financiers (CNCIF)  ont tenu leurs 3èmes Assises de la Gestion de Patrimoine et du Conseil aux Entreprises le 24 juin dernier à Paris. Elles avaient pour thème, « les stratégies professionnelles et privées de l’entrepreneur ». Elles proposent un compte-rendu de cet évènement dans un communiqué.

La matinée fut consacrée à l’assemblée générale annuelle des deux organisations. Stéphane FANTUZ, Président de la CNCIF est revenu sur l’univers de la gestion de patrimoine une nouvelle fois marqué par une inflation réglementaire tant au plan national qu’européen, impactant l’activité des conseillers en gestion de patrimoine indépendants. Les directives MIF 2 et DIA 2 ont mobilisé largement l’association qui entend défendre le modèle économique des professionnels du patrimoine et une architecture ouverte qui ne saurait disparaître au seul profit des établissements bancaires.

Notons en particulier  que la loi Hamon a paralysé l’activité des conseils en haut de bilan ; des cédants et repreneurs ayant reporté leur projet en attendant une modification du texte de loi qui semblerait lever une partie des contraintes,  dans sa nouvelle version étudiée par le Parlement actuellement.

De son côté, Didier KLING, Président de la CNCEF a partagé les mêmes constats à propos du cadre législatif qui pèse de plus en plus lourdement sur les professions financières. Le nouveau statut d’intermédiaire en financement participatif est en la parfaite illustration ; les conditions d’exercice pour les professionnels concernés étant relativement restrictives. La nouvelle section sur le financement participatif créée sous l’égide de la CNCEF aura notamment pour mission de promouvoir et développer cette nouvelle classe d’actifs, avec un panel de services, outils, veille à destination des membres concernés par le crowdfunding. 
Quant au financement des entreprises, il éveille toujours un intérêt prononcé. En effet, suite à la décision de la Banque Centrale Européenne de proposer aux établissements financiers de l’Union des prêts à taux très bas pour financer les TPE/PME des états membres, la CNCEF a adressé un courrier aux banques françaises adossé à un sondage. Enfin, il a été évoqué la création de l’appellation  « conseil patrimonial de famille » ; label destiné aux  professionnels souhaitant être reconnus par les clients et famille qu’ils accompagnent dans la durée avec un service haut de gamme, synonyme de transparence, de fiabilité, d’indépendance et bien entendu de compétence.

Afin de défendre les différents métiers du chiffre et de la finance, la CNCEF et la CNCIF ont par ailleurs engagé des opérations de lobbying : suivi de la réforme DIPS, MIF II et DIA, statut d’IFP, réglementation des métiers de CGP. Il s’agira dans les prochains mois, de veiller à la réforme de l’assurance vie notamment. 

L’assemblée générale des deux organisations s’est achevée par une conférence réglementaire avec Guillaume ELIET, secrétaire général adjoint de l’Autorité des Marchés Financiers, Directeur de la Régulation et des Affaires Internationales et Vincent DERUDDER, Président honoraire de la FECIF et expert auprès de la Commission Européenne afin de faire un point sur les évolutions nationales et européennes relatives aux  métiers de la finance et du patrimoine : contrôle des autorités de tutelles, impacts des nouvelles lois et directives notamment. 

Guillaume ELIET a fait le point sur la règlementation en cours notamment MIF 2 et PRIPS, évoquant l’importante des réflexions actuelles sur le Capital Market Union, dont l’impact risque d’être très important sur les métiers de la finance, en particulier avec l’arrivée de la digitalisation des activités de conseils et d’intermédiation.

Vincent DERUDDER à quant à lui expliquer en détail, la lourdeur des mécanismes européens pour la mise en œuvre des textes et la volonté de l’Europe à travers le programme REFIT de tenter de simplifier les contraintes règlementaires actuelles.

L’après midi a été consacré aux conférences et ateliers, autour du thème « les stratégies professionnelles et privées de l’entrepreneur.» 

Conférences : 

Pierre Yves LAGARDE, conseil aux dirigeants, Didier Maillot, Ingénieur patrimonial Sérénalis Groupe, Pascal Julien Saint Amand, notaire et ancien avocat fiscaliste, ont abordé la problématique « du patrimoine professionnel au patrimoine privé : des frontières plus libres, un besoin de conseil plus grand ». Il s’agissait, au regard des récentes modifications législatives concernant les chefs d’entreprises, d’apporter les conseils en matière de protection sociale, rémunération et structuration des actifs professionnels.
Une seconde conférence animée par Jocelyn JOVENE, éditorialiste chez Morning Star intitulée « Nouveau paradigme sans inflation ou nouveau cycle de hausse des taux » a permis de mesurer les impacts éventuels sur l’économie et les marchés au regard de l’évolution des taux. 

3 ateliers ont également rythmé les Assises :

-    L’Epargne salariale.

Stéphane HUILLET, conseil en stratégie de la rémunération et administrateur de la CNCEF a explicité cet outil de management à destination des dirigeants. En France, près de 5 millions de personnes reçoivent une participation, soit près d’une salarié sur deux.  Avec la réforme de l’épargne salariale figurant dans le projet de loi « Macron » actuellement en débat au Parlement, la cible pourrait s’élargir.

-    Valoriser un cabinet :

Jean-Louis GAGNADRE, conseiller patrimonial et en Investissements, Vice-Président de la CNCEF et Rémi SABATIER, Président d’Aprédia ont donné les éléments d’appréciation nécessaires pour valoriser un cabinet de CGP. Mais surtout les méthodes et démarches en cas d’acquisition, cession ou rapprochement, en tenant compte du contexte réglementaire, économique et fiscal.

-    Transmission d’entreprises :

Marie Laure Tuffal Quidet, Présidente fondatrice d’un cabinet en ingénierie des financements et conseil aux entreprises et Sophie Sustrac, Directrice Commerciale régionale Affracturage GE Capital ont exposé les conditions financières des transmissions d’entreprises. 

Un espace dédié aux partenaires a permis aux professionnels d’échanger sur les solutions produits, conseils, ingénierie liés à leurs métiers afin d’avoir une vision d’avenir plus précise, au service des clients particuliers et professionnels. 

Plus généralement, ces 3èmes Assises ont été l’occasion d’apprécier l’actualité de la « planète finance » dans sa globalité, les évolutions des métiers de la gestion de patrimoine et du conseil aux entreprises. « La force de nos associations et de cette journée en particulier, c’est de rapprocher « Patrimoine et Entreprise », de favoriser les échanges et les synergies entre nos membres » a expliqué Didier KLING, Président de la CNCEF.

C’était aussi un moment de partage : « Les professionnels de la gestion de patrimoine peuvent aider des cabinets spécialisés dans le conseil aux entreprises qui trouvent dans ces synergies de propositions à haute valeur ajoutée pour leurs clients. Inversement, les conseillers en gestion de patrimoine ont dans leurs clients des chefs d’entreprise qui pensent à faire évoluer leurs structures et souhaitent bénéficier de conseil en haut de bilan » témoigne Stéphane FANTUZ, Président de la CNCIF 


Source : communiqué 

Réaction (0)
Service réservé aux abonnés ou Déjà abonné ? Identifiez-vous :
Dernière mise à jour à 14h25
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déjà abonné ? Identifiez-vous.
Pas encore abonné ?

Accédez à une offre plurimédia unique. (Magazine papier et digital, web, mobile, tablette)

Découvrez toutes nos offres
L’Agefi Actifs, le seul dispositif d'information plurimedia réservé aux professionnels du patrimoine
L’abonnement comprend :
  • Site web
    Accès illimité
    Un site réservé exclusivement aux abonnés. Version optimisée pour tablettes et smartphones.
  • Magazine
    24 numéros
    Une édition papier (le vendredi, tous les 15 jours) et une édition digitale (parution dès le jeudi) conçue et optimisée pour une lecture sur tablettes et ordinateurs.
  • Newsletters
    Par e-mail
    Deux newsletters indispensables. L’AGEFI Actifs quotidienne et Prévoyance et Retraite hebdomadaire.
Fermer
Abonnez-vous pour 21,50€/mois soit 258€/an
Découvrez toutes nos offres
L’Agefi Actifs, le seul dispositif d'information plurimedia réservé aux professionnels du patrimoine
En savoir plus