Une vision agrégée des patrimoines

Harvest a reçu un agrément de la part du régulateur en vue de la récupération des données clients
Il s’agit de la matérialisation d’une obligation imposée par la directive européenne dite DSP2
Patrice Henri, Directeur général délégué d’Harvest

Un outil d’agrégation d’actifs comme celui développé par Harvest, permet au client de plusieurs établissements de disposer d’une vue globale de la situation de l’ensemble de ses comptes. En conformité avec la directive européenne sur les moyens de paiement « DSP 2 » (1), l’éditeur vient de recevoir un agrément de la part de l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) en tant que prestataire de service d’information sur les comptes (L’Agefi Actifs, n°709, p.22).