Orias

Une quête de visibilité

Le registre unique des intermédiaires a lancé un plan de communication
Il se positionne en qualité de centre de services au profit des consommateurs  
DR

Le registre unique des intermédiaires en assurance, en banque et en finance (Orias) tente de gagner en notoriété. C’est un constat : « L’Orias est souvent vécu comme une contrainte par ces professionnels mais il convient de souligner que la publicité du registre est orientée vers le consommateur», résume Daisy Facchinetti, secrétaire générale de l’Orias. Pour ses détracteurs, l’immatriculation au registre ajoute aux formalités administratives.