Trois cabinets d’avocats d’affaires créent une entité européenne

Advant a pour vocation d’être un partenaire des groupes internationaux souhaitant s’implanter ou se développer en Europe.
Fotolia

Trois cabinets d’avocats d’affaires, le français Altana, l’allemand Beiten Burkhardt et l’italien Nctm ont annoncé leur association pour former une nouvelle alliance européenne. Baptisée Advant, l’entité a pour vocation d’être un partenaire des groupes internationaux souhaitant s’implanter ou se développer en Europe. Avec un chiffre d’affaires cumulé de 216 millions d’euros réalisé en 2020 et une équipe composée de 142 associés en capital et de plus de 550 avocats, Advant se présente comme un partenaire juridique important d’Europe. L’alliance est actuellement établie dans 13 bureaux en Europe (Berlin, Bruxelles, Düsseldorf, Francfort, Hambourg, Londres, Milan, Munich, Paris, Rome) et dans le monde (Beijing, Moscou, Shanghai).

Cité dans le communiqué, Jean-Nicolas Soret, représentant les associés d’Advant Altana explique « qu’il existe une opportunité unique sur le marché juridique pour un partenaire qui combine localement une compétence et un réseau de premier ordre avec une réelle capacité d’intervention à l’international et très ciblée sur l’Europe ».

En pratique, les cabinets membres de l’alliance adjoignent désormais Advant à leur propre marque mais demeurent des personnes morales indépendantes, précise le communiqué.  A noter qu’Advant est structurée par un Verein suisse, et gérée par un conseil d’administration composé de deux représentants de chaque cabinet membre. Dans les années à venir, l’association prévoit de développer l’adhésion de nouveaux membres sur d’autres marchés européens clés, dans le cadre d’une stratégie de croissance pour devenir un partenaire juridique incontournable en Europe.