SGAM et CAAM se posent en précurseurs dans la gestion d’actifs

En rapprochant leurs activités, les deux groupes misent sur les économies d’échelle au sein d’un secteur malmené par la crise.

L’union fait la force. En rapprochant leur pôle de gestion d’actifs, une opération inédite pour deux banques concurrentes d’envergure, le Crédit Agricole et la Société Générale se classeront en deuxième position derrière Axa sur le secteur français et en neuvième place au niveau mondial. «La consolidation va se développer dans la gestion d’actifs. Ce partenariat constitue le meilleur moyen de faire face à la crise», a relevé Frédéric Oudéa, directeur général de la Société Générale, à l’occasion d’une conférence de presse.