Responsabilité des conseils en gestion de patrimoine

Pression maintenue sur les intermédiaires

Quatre spécialistes du contentieux de la distribution d’épargne ont partagé leurs points de vue. Si la pression sur les conseils en gestion de patrimoine s’accroît, ils peuvent compter sur des échappatoires
HAMILTON / REA

L’Agefi Actifs : Quel est l’état d’esprit des conseils en gestion de patrimoine ?

Philippe Glaser : Cette profession est globalement optimiste car les affaires vont plutôt bien. En revanche elle demeure inquiète au regard notamment de l’empilement des contraintes règlementaires. De manière progressive, les conseillers en gestion de patrimoine (CGP) ont également pris conscience du risque qui est associé à leur activité et de l’ingratitude qui peut leur être témoignée par certains clients.