Oddo BHF simplifie la structure juridique de ses filiales de gestion d'actifs

Adrien Paredes-Vanheule
Selon Oddo BHF, il s'agit d’une opération purement technique sans conséquence opérationnelle.

Le groupe financier franco-allemand Oddo BHF envisage de fusionner ses structures Oddo BHF Asset Management et Oddo BHF Private Equity au 1er janvier 2023, a appris NewsManagers. Les deux entités sont présidées par Nicolas Chaput. Dans les faits, Oddo BHF AM absorbera Oddo BHF Private Equity, anciennement ACG Capital qu’Oddo BHF avait acquis en 2018.

Selon un document consulté par NewsManagers, la firme évoque une harmonisation des modes de fonctionnement et des processus par un organigramme simplifié et un management unique comme motif de la fusion des deux entités. « Les synergies obtenues par la fusion des deux entités vont permettre de dégager des moyens humains comme financiers s'inscrivant dans une volonté de rationalisation des structures, pour conduire à une meilleure efficacité économique (…) En fusionnant ces deux entités, le groupe Oddo BHF simplifierait sa structure juridique, financière et opérationnelle », commente le groupe dans le document.

Pas de changement opérationnel

Contacté, Oddo BHF fait savoir qu’il s’agit d’une opération purement technique sans conséquence opérationnelle. L’ensemble des équipes, outils et moyens d’Oddo BHF Private Equity sera conservé au sein de Oddo BHF AM. « Plus particulièrement, les équipes de gestion seront maintenues et continueront de se dédier à la gestion de fonds de private equity. Enfin, cette nouvelle organisation n’entraînera aucune modification de la stratégie des fonds gérés par Oddo BHF Private Equity », précise la firme.

Sur les actifs privés, Oddo BHF se développe via sa plateforme Oddo BHF Private Assets, qui compte quelque 2,8 milliards d’euros de capitaux engagés dans les investissements en private equity et qui a été récemment complétée par l’établissement d’une activité de capital-investissement.

En début d’année, dans une interview à NewsManagers, Nicolas Chaput, directeur général d’Oddo BHF AM, soulignait l’intérêt croissant des investisseurs pour les classes d’actifs privés, en particulier le private equity et la dette privée.

« En 2021, sur les clients professionnels et non professionnels, nous avons vendu plus de 350 millions d’euros sur ces classes d’actifs, ce qui est assez considérable pour un métier que nous avons lancé il y a un peu plus de trois ans. Sur les trois dernières années, nous avons distribué plus d’un milliard d’euros dans ce domaine », indiquait-il.