Fintech

Nouvelle ère digitale en vue pour la gestion d’épargne

La distribution de l’assurance vie est concernée par l’arrivée de services de rupture. Sur la clientèle privée, l’accent est mis sur les partenariats avec les conseillers patrimoniaux
DR, Leonard de Tilly (FundShop), Laurent Girard (Yomoni) et Mathieu Hamel (Marie Quantier)

A la vague internet du début des années 2000 succède aujourd’hui le décollage du mouvement fintech constitué de sociétés technologiques à vocation financière qui portent l’ambition de proposer des outils de rupture dans des domaines très variés tels que le financement participatif, le paiement en ligne ou l’affacturage. La gestion de l’épargne est aussi particulièrement concernée par de nouveaux entrants qui misent sur la réduction des tarifs de gestion, l’automatisation du conseil financier et l’ergonomie soignée de leurs solutions.