En ce moment sur l'Agefi Actifs

Nicolas Moreau tire les leçons du changement de gouvernance chez Axa

Faute d'avoir été choisi pour succéder à Henri de Castries, le PDG d'Axa France quitte le groupe à quelques semaines de la présentation d'un nouveau plan stratégique.

Candidat malheureux à la succession d'Henri de Castries à la tête d'Axa, Nicolas Moreau en a tiré les conclusions hier. Le PDG d'Axa France et membre du comité de direction d'Axa quittera le groupe le 30 juin 2016. «Son remplacement sera annoncé prochainement», indiquait hier un communiqué de la compagnie. Le nom du futur patron des activités françaises du groupe devrait être connu dans les toutes prochaines semaines, et dans tous les cas avant la présentation par Axa de son nouveau plan stratégique le 21 juin.

Fin mars, Henri de Castries avait créé la surprise en annonçant son départ d'Axa le 1er septembre 2016, avant la fin de son mandat. Le dirigeant a laissé la place à un tandem composé de Denis Duverne, actuel directeur général délégué, à la présidence non exécutive du conseil, et de Thomas Buberl, responsables des activités allemandes, à la direction générale, à l'occasion de la scission des deux fonctions qui sera effective à cette date.

«25 belles années»

La nomination inattendue de Thomas Buberl, un Allemand de 43 ans inconnu dans l'Hexagone, avait déjoué tous les pronostics. Nicolas Moreau, polytechnicien de 51 ans dont 25 ans passés chez l'assureur français, faisait figure de favori de par son profil. Le départ du Français n'a donc surpris personne hier. Ce choix rappelle celui qu'avaient fait, en leur temps, Claude Tendil et Denis Kessler, après avoir vu Claude Bébéar passer le flambeau à Henri de Castries au tournant du millénaire.

Nicolas Moreau a débuté sa carrière chez Axa au sein de la direction financière du groupe. Il avait ensuite rejoint le gestionnaire d'actifs Axa Investments Managers en 1997, pour en assurer la direction générale de 2002 à 2007. Il avait ensuite dirigé les activités du groupe au Royaume Uni et en Irlande, avant de revenir à Paris en 2010 pour prendre les commandes d'Axa France. «Il a eu un rôle clé dans le développement de l’écosystème d’innovation du groupe», indiquait hier Henri de Castries dans le communiqué d'Axa.

«Clap de fin pour moi chez Axa après un festival de 25 belles années. Impatient de la suite...» a commenté pour sa part Nicolas Moreau sur son compte Twitter, en référence à l'actualité cinématographique cannoise.

Réaction (0)
Service réservé aux abonnés ou Déjà abonné ? Identifiez-vous :
Dernière mise à jour à 14h25
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déjà abonné ? Identifiez-vous.
Pas encore abonné ?

Accédez à une offre plurimédia unique. (Magazine papier et digital, web, mobile, tablette)

Découvrez toutes nos offres
L’Agefi Actifs, le seul dispositif d'information plurimedia réservé aux professionnels du patrimoine
L’abonnement comprend :
  • Site web
    Accès illimité
    Un site réservé exclusivement aux abonnés. Version optimisée pour tablettes et smartphones.
  • Magazine
    24 numéros
    Une édition papier (le vendredi, tous les 15 jours) et une édition digitale (parution dès le jeudi) conçue et optimisée pour une lecture sur tablettes et ordinateurs.
  • Newsletters
    Par e-mail
    Deux newsletters indispensables. L’AGEFI Actifs quotidienne et Prévoyance et Retraite hebdomadaire.
Fermer
Abonnez-vous pour 21,50€/mois soit 258€/an
Découvrez toutes nos offres
L’Agefi Actifs, le seul dispositif d'information plurimedia réservé aux professionnels du patrimoine
En savoir plus