Mon conseiller en gestion de patrimoine vaut-il plus que 1 %?

Le débat est vif autour de la directive européenne MIF II, notamment sur le volet rémunération. En voulant faire une distinction nette entre conseil indépendant ou non, cette règlementation pourrait fortement modifier le système de rémunération des CGPI.

Jusqu’à présent, la majorité d’entre eux perçoit des commissions sur les produits financiers qu’ils proposent à leurs clients (entre 0,4 % et 1 % en moyenne). La directive MIF II pourrait remettre en question ce mode de rémunération.