En ce moment sur l'Agefi Actifs

Les Français rêvent sur leurs futures pensions

Retraite

Les Français rêvent sur leurs futures pensions

Les Français sont inquiets pour la pérennité des régimes de retraite mais surestiment le montant de leur future pension tout en considérant qu'elle sera insuffisante pour maintenir leur niveau de vie. Difficile dans ces conditions d’anticiper la collecte nette des produits d’épargne.

Le Cercle des Epargnants a présenté mardi 11 février les résultats de son enquête annuelle "Les Français, l'épargne et la retraite". Celle-ci fait ressortir les éléments suivants.

La retraite fait plus peur que la maladie. Le financement des retraites reste le premier sujet de préoccupation sociale pour les Français devançant de 15 points celui de l'assurance-maladie (cet écart n'était que de 9 points en 2012). Sur le plan individuel, Plus des deux tiers des Français (67 %) se déclarent inquiets pour leur future retraite dont un quart affirme être très inquiet. Le niveau d'anxiété reste identique à celui de 2013, la dernière réforme n’a pas fait bouger les lignes. L'inquiétude est partagée par toutes les générations et même chez les actuels retraités. Les améliorations apportées par le Gouvernement avec la création du compte de pénibilité ou avec le changement des modalités de validation de trimestres supplémentaires n'ont pas été encore perçues positivement par l'opinion publique, déclarent les analystes du Cercle des Epargnants.

Absence d’idées fortes sur les réformes à mener. L’étude montre que les Français n'ont pas les idées très claires sur les moyens de réformer le système de retraite. 31 % des sondés récusent toutes les solutions proposées. 25 % des Français sont prêt à accepter un nouveau recul de l'âge de la retraite et 24 % sont pour le développement de l'épargne retraite. L'allongement de la durée de cotisation arrive en 3ème position. L'augmentation des cotisations ou de la CSG arrive loin derrière.

Un minimum de 70 % du dernier revenu attendu. Malgré les incertitudes pesant sur le système de retraite, les Français sont relativement optimistes en ce qui concerne le niveau de leur future pension. Entre la politique de l'autruche et la croyance de passer entre les gouttes, il pourrait y avoir à l'arrivée quelques désillusions. Les sondés pensent obtenir une pension représentant 70 % de leurs derniers revenus tout en souhaitant obtenir 90 % de ces mêmes revenus, met en avant le Cercle des Epargnants. 45 % des Français pensent qu'ils toucheront plus de 70 % de leur dernier salaire. Plus des trois quarts des Français pensent toucher plus de 50 %. 23 % pensent toucher plus de 80 % et 7 % plus de 90 % de leurs derniers revenus professionnels.

L’épargne est toujours présente… Sans surprise, l'assurance-vie est mise en avant par près du tiers des Français comme étant la meilleure solution pour préparer sa retraite. Le Livret A obtient 14 % des suffrages quand le Perp se contente de 6 %. Un quart des Français juge qu'aucun produit financier ne répond à cet objectif. En 2014, plus de la moitié des Français (57 %) toucheront à leur épargne soit en effectuant des retraits, soit en réalisant des versements. Ils n'étaient que 37 % en 2010.

…pour la retraite et la consommation. 22 % des sondés veulent puiser dans leur épargne pour soutenir la consommation soit huit points de plus qu'en 2010. Dans le même temps, 35 % des Français veulent accroître leur effort d'épargne soit une progression de 4 points par rapport à 2013 et de 12 points par rapport à 2010. La crise explique, sans nul doute, cette évolution. La stagnation des revenus incite les Français à puiser dans leur épargne pour maintenir leur niveau de vie. La montée du chômage incite, par ailleurs, à renforcer leur effort d'épargne de précaution.

Les Français qui souhaitent puiser dans leur épargne se retrouvent parmi les plus de 50 ans et les plus de 65 ans (30 % dans cette dernière catégorie pour une moyenne de 22 %). 31 % des cadres supérieurs ont cette même tentation.

Les Français qui veulent renforcer leur épargne sont essentiellement jeunes ; les 18-24 ans veulent à 57 % épargner davantage contre une moyenne de 35 %.

L'assurance-vie et le Livret A font la course en tête. Les placements préférés des Français sont ceux qui sont perçus comme les plus sûrs. L'assurance-vie (mono-support et multi-supports) devance d'un point le Livret A comme meilleur placement pour les Français. L'assurance-vie recueille 21 % des suffrages contre 20 % pour le Livret A. Arrive en troisième position l'épargne logement. Il est à noter que l'épargne salariale arrive en quatrième position loin devant le PEA qui ne reçoit l'assentiment que de 5 % des sondés. Les Français demeurent assez réfractaires à la prise de risques en matière d'épargne et cela malgré les bons résultats de la bourse ces deux dernières années.

Les jeunes de moins de 24 ans et les jeunes actifs de moins de 34 ans plébiscitent le Livret A quand l'assurance-vie a la préférence des plus de 65 ans. Les jeunes actifs mettent également en avant l'épargne logement ce qui est assez logique compte tenu de leur souhait d'acquisition de leur résidence principale. L'épargne salariale est mise en avant par les actifs entre 35 et 64 ans.

Les nouveaux placements comme l' «Eurocroissance », « Vie-Génération » ou le PEA-PME ne sont pas encore intégrés par l'opinion publique, conclut le Cercle des Epargnants.

 

Réaction (0)
Service réservé aux abonnés ou Déjà abonné ? Identifiez-vous :
Dernière mise à jour à 14h25
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déjà abonné ? Identifiez-vous.
Pas encore abonné ?

Accédez à une offre plurimédia unique. (Magazine papier et digital, web, mobile, tablette)

Découvrez toutes nos offres
L’Agefi Actifs, le seul dispositif d'information plurimedia réservé aux professionnels du patrimoine
L’abonnement comprend :
  • Site web
    Accès illimité
    Un site réservé exclusivement aux abonnés. Version optimisée pour tablettes et smartphones.
  • Magazine
    24 numéros
    Une édition papier (le vendredi, tous les 15 jours) et une édition digitale (parution dès le jeudi) conçue et optimisée pour une lecture sur tablettes et ordinateurs.
  • Newsletters
    Par e-mail
    Deux newsletters indispensables. L’AGEFI Actifs quotidienne et Prévoyance et Retraite hebdomadaire.
Fermer
Abonnez-vous pour 21,50€/mois soit 258€/an
Découvrez toutes nos offres
L’Agefi Actifs, le seul dispositif d'information plurimedia réservé aux professionnels du patrimoine
En savoir plus