Les fintech sont confrontées à une «crise existentielle»

Pauline Armandet
Selon McKinsey, jusqu’à 5,7 milliards d'euros seraient nécessaires pour soutenir le secteur en Europe jusqu’à la deuxième moitié de 2021.
(Adobestock)

Le secteur des fintech est confronté à une «crise existentielle» en matière de financements, estime le cabinet McKinsey dans une étude publiée récemment. L’an dernier, 24 fintech ont atteint une valeur de plus d'un milliard de dollars portant à 58 le nombre total des licornes de la tech. La pandémie de Covid-19 devrait freiner les capacités en financement de ce secteur, estime les auteurs de l'étude.