Le pessimisme des CGP moins marqué en France

Ce n’est pas encore l’euphorie mais les résultats de la deuxième étude sur les conseillers en gestion de patrimoine (CGP) en France et dans le monde, publiée par Natixis Global Asset Management et réalisée par CoreData auprès de 1.300 CGP dans le monde et 150 en France (108 indépendants), tendent à montrer que certains professionnels français commencent à trouver des relais de croissance. En revanche, une part de plus en plus importante d’entre eux, quoi que moins pessimistes que l’année dernière, se trouve toujours dans une situation d’attentisme.

Paradoxes.