Association

L’arbitrage en droit de la famille se développe

Des avocats, notaires et universitaires viennent de créer le Centre d’arbitrage des litiges familiaux
Une manière de régler rapidement et à un coût maîtrisé la liquidation du régime matrimonial et les successions
Elodie Mulon, avocate et présidente du Centre d'arbitrage des litiges familiaux

Le Centre d’arbitrage des litiges familiaux (Calif), est né le 18 mars 2019. Les statuts de cette association, qui vise à proposer un service d’arbitrage ou de médiation tant en droit interne qu’en droit international, ont été déposés en préfecture. Le Calif aura également pour objet de promouvoir l’arbitrage familial en organisant rapidement des formations à destination des professionnels pour les sensibiliser à cette pratique. Très utilisé en droit des affaires, l’arbitrage a été ouvert au droit de la famille depuis la loi Justice du XXIe siècle de 2016.