La lourdeur administrative pénalise les cabinets de CGPI

L’étude Conformité réglementaire des cabinets de CGPI, mené par Aprédia auprès de 100 professionnels, témoigne de leur aspiration à répondre aux obligations réglementaires, ces dernières étant vécues comme une menace pour leur activité.

Aprédia a mené une enquête auprès de 100 CGPI afin de dresser un état des lieux de l’application de la réglementation, de ses contraintes dans les cabinets et des moyens qui sont mis à la disposition des CGPI pour répondre à leurs obligations.

Plus de 6 CGPI sur 10 (64%) indiquent rencontrer des difficultés dans la mise en conformité réglementaire de leur cabinet. Toutes difficultés confondues, c’est la lourdeur administrative qui les pénalise le plus fréquemment.

Les résultats de l'enquête font apparaître que les demandes des CGPI envers leurs associations sont très diverses et parfois contradictoire mais il en ressort un besoin d’accompagnement plus soutenu.

Les deux tiers des CGPI considèrent que les fournisseurs de produits peuvent les aider dans la mise en conformité de leurs cabinets. Mais en fait, leurs commentaires ne font que confirmer qu’ils bénéficient déjà au quotidien de cette assistance. A l’inverse, un tiers des Indépendants indique que ce n’est pas le rôle des fournisseurs de produits d’aider les CGPI dans la mise en conformité réglementaire des cabinets. Certains indiquent que les objectifs des Indépendants et des fournisseurs sont différents et craignent la partialité des informations transmises par leurs « partenaires »

Le recours à des professionnels pour être assisté dans la mise en conformité réglementaire de leurs cabinets est envisagé par 44% des CGPI.

On dit souvent que les clients sont réticents à payer en honoraires les conseils alloués par les CGPI, et bien ces derniers, lorsqu’ils indiquent souhaiter être assisté dans la mise en conformité réglementaire de leurs cabinets se disent prêts à rémunérer directement le professionnel dans 79% des cas. Ces CGPI indiquent majoritairement que la somme qu’ils pourraient y consacrer se situe entre 500 et 1.500 euros pour une mission ponctuelle ou annualisée.

Etude Aprédia - Conformité réglementaire des cabinets de CGPI, 2014, contact: a.sadfi@apredia.fr