La France finit par se révéler

Après un démarrage modeste, le financement participatif acquiert ses lettres de noblesse en France
La levée de fonds se libéralise, le statut se structure et la transparence est promue sur les risques encourus
DR

Après de longs mois de débats parfois houleux entre les principaux acteurs du financement participatif et Bercy, c’est depuis la Silicon Valley que François Hollande a promis, le 12 février dernier, « une nouvelle impulsion » pour le crowdfunding (ou « financement participatif »).