Family office : un marché en pleine accélération 

Le métier se structure rapidement depuis quelques années et attire de plus en plus de nouveaux entrants. Il gagne également en crédit auprès des professionnels de l'investissement, et notamment du private equity.
Jean-Marie Paluel Marmont, président de l'AFFO

« L’industrie du family office rentre dans une nouvelle phase. Une phase marquée par l’accélération du cycle économique et de la création de grandes fortunes. Cette accélération engendre un besoin croissant pour les services que nous proposons et donc une création de plus en plus importante du nombre de mono et multi family offices », a affirmé Jean-Marie Paluel Marmont, président de l’Association française du family office (AFFO), à l’occasion du déjeuner de presse annuel de l’association.