En 2014, l’ACPR a eu la main plus lourde que l’AMF

Si le régulateur financier a prononcé 24 décisions pour un montant global de 33 millions d’euros, l’Autorité de contrôle et de résolution a quant à elle sanctionné à huit reprises pour un montant supérieur à cent millions d’euros.

Au rang des sanctions financières prononcées par l’AMF et l’ACPR en 2014, force est de constater que les stratégies s’opposent.

Si le régulateur financier a prononcé 24 décisions pour un montant global de 33 millions d’euros, l’Autorité de contrôle et de résolution a quant à elle sanctionné à huit reprises pour un montant supérieur à cent millions d’euros.

En cause notamment, la sanction des assureurs sur le terrain de l’assurance vie non-réglée.

Il est d’ailleurs à noter que les sanctions de 10 millions à l’encontre de BNP Paribas Cardif, 40 millions pour CNP Assurances et 50 pour Allianz Vie auraient pu être largement supérieures. La sanction maximale pouvant atteindre les 100 millions d’euros.