Cosevad et Altaprofits bientôt réunis

Les deux sociétés projettent une alliance capitalistique pour se renforcer en assurance vie et gestion de patrimoine
Max Pixel

Cosevad et Altaprofits viennent d'annoncer la signature d'un accord projetant la prise de participation majoritaire de Cosevad au capital d'Altaprofits. La nouvelle entité conserverait le nom commercial d'Altaprofits et viserait à être un acteur de référence en gestion de patrimoine et assurance vie en BtoC. 

Ce projet de rapprochement s'inscrit dans un partenariat long de 20 ans entre Altaprofits et la maison-mère de Cosevad, Generali France. La nouvelle entité qui serait constituée dans ce cadre totaliserait 51.000 clients, pour des encours globaux de près de 3 milliards d'euros, avec une équipe de 60 collaborateurs et conseillers.

La nouvelle entité serait présidée par Rodolphe Plouvier, membre du comité exécutif de Generali France, et la direction opérationnelle serait confiée à Stellane Cohen, directrice générale. Cette gouvernance se mettrait en place progressivement puisque les actuels dirigeants d'Altaprofits - François Leneveu, Elisabeth Andrey et Hervé Tisserand - resteraient dans l'entité pour assurer une transition harmonieuse.

"C'est un projet d'une grande cohérence par la complémentarité des savoir-faire des équipes des deux entités qui sont animées par une culture commune du conseil et du service aux clients. Ce rapprochement pourrait permettre de donner un élan supplémentaire à Altaprofits à un moment où, plus que jamais, les clients ont besoin de conseils clairs et pertinents, au regard de l'environnement financier complexe et incertain", indique Stellane Cohen, directrice générale de Cosevad, citée dans un communiqué commun.

Pour mémoire, Altaprofits, qui se présente comme "le premier e-courtier et première fintech française depuis 1999", a développé une plateforme online de produits d'épargne avec des partenaires assureurs et de la gestion d'actifs. Cosevad est une filiale de Generali France créée en 2007 spécialisée dans la vente directe en assurance vie. Elle présente "de fortes complémentarités opérationnelles avec un dispositif multicanal conjuguant services en ligne et accompagnement des clients dans la construction de leur stratégie patrimoniale par des conseillers en gestion de patrimoine", assure les deux sociétés dans leur missive.

Après l'opération, l'approche en architecture ouverte et indépendante restera au coeur du dispositif d'Altaprofits. La nouvelle entitée proposera à ses clients des services modulables « phygitaux » allant du 100% en ligne à un accompagnement au quotidien par des conseillers patrimoniaux. Une gamme de produits ISR ainsi que des fonds thématiques (transition énergétique, démographie, green economy…) seront également accessibles, et de nouvelles expertises en gestion patrimoniale et en immobilier seront mises en places. Enfin, la structure proposera "des supports d'informations experts" avec pour objectif de positionner Altaprofits "comme un leader d'opinion sur le marché de l'épargne et de la gestion de patrimoine doté d'une forte capacité de recommandation", insistent les futurs partenaires.