Carmignac met en place un système propriétaire de recherche ESG

Laurence Marchal
La société de gestion intègre désormais des critères ESG à 100 % de ses encours.
(Pixabay)

Carmignac a mis en place un système propriétaire de recherche ESG (environnement, social et gouvernance). Baptisé START (System for Tracking and Analysis of a Responsible Trajectory), il permet d’intégrer l’analyse des critères ESG dans le processus d’investissement pour tous les fonds Carmignac. Sandra Crowl, stewardship manager de Carmignac, explique à la rédaction que la société de gestion faisait déjà de l'ESG. Mais grâce à ce nouvel outil, « cela devient systématique » et permet à la société d’afficher qu’elle intègre des critères ESG à 100 % de ses encours.

Ce système agrège des données de MSCI, des données brutes publiées par l’entreprise et les avis des analystes et gérants de Carmignac sur 31 indicateurs ESG. Les notes obtenues grâce aux données publiques ont donc vocation à être enrichies par les connaissances des professionnels de la maison. Cela couvre 8.000 entreprises, qui sont classées par zones géographiques et par taille de capitalisation. Ce qui évite de comparer une entreprise basée en France et une autre installée en Chine, par exemple.

Ensuite, charge aux gérants d’intégrer ces informations ou non dans leurs portefeuilles. « Nous n’obligeons pas l’équipe de gestion à aller uniquement vers les bons élèves mais aussi vers les entreprises qui s’engagent dans un processus d’amélioration », indique Sandra Crowl. « START aide les équipes d’investissement à appréhender les risques ESG potentiels tout en évaluant les impacts positifs des entreprises sur la société et l’environnement », souligne-t-elle.

L'outil ne concerne pour le moment que les entreprises. Mais Carmignac dispose depuis trois ans d’un outil d’analyse des souverains et celui-ci devrait à terme être intégré à la nouvelle plate-forme.

La société, qui a une équipe de 5 personnes dédiée à l'ESG, travaille aussi à une offre d’investissements à impact. Elle viendra enrichir sa gamme de sept fonds ISR qui représente 7,2 % de ses 34 milliards d'euros d'encours à fin septembre.