Carat Capital noue un partenariat avec Parquest Capital

Jérémie Gatignol
Le cabinet de CGP veut atteindre le milliard d’euros d’encours d’ici deux à trois ans en accélérant notamment sa croissance externe.
De gauche à droite : Sandrine et Cédric Genet, fondateurs de Carat Capital et Pierre Decré, directeur associé de Parquest Capital (© 2019 by Pauline Tezier)

Une de plus ! Il ne se passe pas une semaine sans qu’une société de conseil en gestion de patrimoine n’annonce un rapprochement avec un fonds d’investissement. Ce mardi 7 septembre c’est au tour de Carat Capital, le cabinet fondé en 2006 par Sandrine et Cédric Genet d’annoncer une opération d’OBO (owner buy out) à l’aide de Parquest Capital. Si les deux sociétés n’ont pas souhaité dévoiler les chiffres précis de la future répartition du capital, le fonds d’investissement devrait prendre « une part importante mais minoritaire de la holding qui va racheter Carat Capital », précise à la rédaction Pierre Decré, directeur associé de Parquest Capital.

De leurs côtés, les deux fondateurs détiendront la majorité du capital. Une troisième partie sera réservée à l’ensemble des 24 collaborateurs du cabinet, sous réserve d’une ancienneté minimale d’un an (1). « C’est un élément qui nous a plu lorsque nous avons regardé le dossier, car il démontre la démarche des deux créateur de mener un projet qui partage la valeur avec toutes leurs équipes, insiste Pierre Decré. En tant que fonds d’investissement je peux vous assurer que c’est assez rare sur ce genre d’opérations. »

Cap sur le milliard

Carat Capital, qui conseille actuellement plus de 500 millions d’euros d’actifs ambitionne de franchir la barre du milliard d’euros d’ici deux à trois ans. Pour cela, la société table sur une croissance organique forte, qui s’accompagnera de plusieurs recrutements et sur des acquisitions. « Nous visons des cabinets ayant plus de 80 millions d’euros d’encours et surtout qui nous ressemblent et veulent nous rejoindre pour une aventure entrepreneuriale », explique Sandrine Genet. L’idée sera donc d’intégrer des cabinets et leurs équipes plutôt que de racheter des portefeuilles. « Nous n’exclurons pas des cabinets plus modestes si nos projets coïncidents, mais l’idée est tout de même de faire des opérations plus structurantes comme avec ASG Finance », ajoute la dirigeante.

Les équipes de Carat Capital en juillet 2021

En 2019, Carat Capital a acquis le cabinet ASG Finance. Il s’agissait de la deuxième acquisition de la société après celle d’EPC (Expertise et Patrimoine Conseil) en 2017. Lors de cette seconde opération, les équipes d’ASG Finance avaient fusionnées avec celles de Carat Capital. Le fondateur d’ASG Finance s’était lui associé au capital de la nouvelle structure. Ce dernier a décidé de prendre sa retraite dans les prochains mois.

« Depuis 2017, nous avons multiplié nos encours par neuf et notre chiffre d’affaires par quatre. Nous sommes arrivés à un point où le concours d’un fonds d’investissement pour accélérer notre développement était crucial », estime Sandrine Genet, précisant que Carat Capital regarde actuellement plusieurs dossiers et devrait avoir d’autres annonces à faire dans les prochains mois.

(1) Une réserve a été prévue par le fond d’investissement pour associer les collaborateurs qui le souhaitent et ayant moins d’un an d’ancienneté dans les prochains mois.