En ce moment sur l'Agefi Actifs

Bernard Monassier pointe les besoins de la clientèle haut de gamme

Bernard Monassier pointe les besoins de la clientèle haut de gamme

Bernard Monassier, fondateur du groupe notarial du même nom, a récemment créé BM Family Office, une structure composée de six personnes. Dans un entretien, il revient sur les raisons de la création d'une telle activité, et plus largement donne sa vision du marché de la gestion de patrimoine pour les années à venir

A lire aussi : l'entretien avec François Simon, président d’Agami ainsi que celui de Luc Grangé, associé d'Intuitae. Ces trois entretiens sont à relier avec l’article "Family offices, un périmètre tendant à s'élargir" (Agefi Actifs n°663, p.12).

L’Agefi Actifs - Sur un plan général, quel regard portez-vous sur la profession de conseil patrimonial que vous exercez aujourd’hui au sein de votre family office ?

Bernard Monassier - Il faut raisonner en termes de typologie de clientèle. De nombreux défis attendent les interlocuteurs patrimoniaux des patrimoines moyens situés entre un et 10 millions d’euros. Je note tout d’abord que les banques voient leur coût d’exploitation augmenter et leur rentabilité diminuer. On a pu ainsi voir des établissements bancaires annoncer la fermeture de nombreuses de leurs agences à terme, et certains souhaiteraient supprimer leur gestionnaire de patrimoine ou ingénieurs patrimoniaux pour voir sous-traiter en externe cette activité, par des gestionnaires indépendants. Cependant, ces derniers vont devoir relever plusieurs défis : une règlementation accrue, une internationalisation et donc une complexification des problématiques, une fiscalité de plus en plus complexe. Pour certains, il ne sera donc pas aisé de faire face aux coûts engendrés par ces modifications, d’autant plus si on leur supprime la possibilité de se voir verser des rétrocessions de commissions. Il n’y a qu’à observer la situation en Angleterre. Concernant le segment de clientèle situé au-delà de 10 millions d’euros de patrimoine - et pour lequel l’appellation de family office peut être éventuellement employée par le conseiller patrimonial -, cela intéresse tout le monde, y compris les banques. Etant donné qu’il y a moins de clients, seuls certains acteurs réussiront à se démarquer. Il va y avoir une vraie redistribution des cartes dans les années à venir. 

Comment concevez-vous le métier de family officer ?

Après 50 années à exercer en tant que notaire, j’ai pris ma retraite en janvier 2014. A la demande de certains clients, j’ai décidé de créer une activité de conseil en janvier 2015. C’est une clientèle au patrimoine supérieur à 10 millions d’euros qui possède des problématiques patrimoniales complexes et qui expriment un fort de synthèse juridique, fiscal et économique. C’est pour ce type de clientèle haut de gamme que je conçois le family office. En effet, je ressens un fort besoin de conseil de la part de ce type de clientèle.

Selon vous, quel profil doit avoir le family officer ?

Un profil juridico-économique avec une forte expérience humaine. Il faut un manager des problèmes psycho-familiaux, à savoir avoir une certaine autorité familiale sans être de la famille. 

Réaction (0)
Service réservé aux abonnés ou Déjà abonné ? Identifiez-vous :
Dernière mise à jour à 14h25
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déjà abonné ? Identifiez-vous.
Pas encore abonné ?

Accédez à une offre plurimédia unique. (Magazine papier et digital, web, mobile, tablette)

Découvrez toutes nos offres
L’Agefi Actifs, le seul dispositif d'information plurimedia réservé aux professionnels du patrimoine
L’abonnement comprend :
  • Site web
    Accès illimité
    Un site réservé exclusivement aux abonnés. Version optimisée pour tablettes et smartphones.
  • Magazine
    24 numéros
    Une édition papier (le vendredi, tous les 15 jours) et une édition digitale (parution dès le jeudi) conçue et optimisée pour une lecture sur tablettes et ordinateurs.
  • Newsletters
    Par e-mail
    Deux newsletters indispensables. L’AGEFI Actifs quotidienne et Prévoyance et Retraite hebdomadaire.
Fermer
Abonnez-vous pour 21,50€/mois soit 258€/an
Découvrez toutes nos offres
L’Agefi Actifs, le seul dispositif d'information plurimedia réservé aux professionnels du patrimoine
En savoir plus