En ce moment sur l'Agefi Actifs

Avec la RDR, 11.000 conseillers ont quitté leur activité au Royaume-Uni

Conseil indépendant

Avec la RDR, 11.000 conseillers ont quitté leur activité au Royaume-Uni
Garry Heath, consultant auprès de la Commission européenne

Gary Heath, ancien directeur général de l’association des independant financial advisers au Royaume-Uni est revenu sur l’impact de la Retail Distribution Review outre-Manche lors de la manifestation de la Fecif hier à Bruxelles

A l’occasion des premières rencontres européennes de la Fecif – Fedération européenne des conseils en investissements financiers – qui se sont tenues hier à Bruxelles, les représentants des différentes associations européennes de défense des conseillers indépendants ont notamment fait le point sur l’évolution des réglementations affectant leur métier.

L’allocution de Gary Heath, ancien directeur général de l’association des IFA (independant financial advisers) au Royaume-Uni était particulièrement attendue au regard de l’application de la RDR (Retail Distribution Review) au Royaume-Uni.

Baisse du nombre des conseillers. Après avoir rappelé les grands principes de la RDR : justifier de conditions de diplômes à des niveaux élevés sans tenir compte de l’expérience des conseillers (clause de grand-père) et le paiement aux honoraires et la suppression des commissions d’apports et de celles de suivi en mars 2016, Garry Heath a précisé que cette évolution a seulement bénéficié à  un tiers des conseillers.

Depuis que la RDR est devenue une réalité, plus de 11.000 conseillers ont quitté l’industrie selon Garry Heath dont la moitié sont des independant financial advisers et l’autre des conseillers bancaires.

11 millions de consommateurs auraient perdu leurs conseillers et 8 millions seraient sur le point de les perdre à partir de 2016 a-t-il enfin précisé en concluant que la valeur des cabinets aurait chuté de 8,4 milliards.

Attendre encore un peu pour mesurer les effets. Les études d’impacts sur la RDR donnent lieu à diverses interprétations. Celle réalisée en avril 2014 par l’APFA (Association des professionnels du conseil financier au Royaume-Uni), notamment relayée par le MEDI montrait que la nouvelle réglementation a amené nombre de professionnels à anticiper les contraintes de la RDR en quittant la profession, mais que depuis la mise en place de la RDR, les effectifs sont en légère progression. Selon cette étude, la part des honoraires a fortement progressé passant de 228 millions de £ à 850 millions de £. Il est encore tôt pour être définitivement pessimiste ou optimiste.

 

Réaction (0)
Service réservé aux abonnés ou Déjà abonné ? Identifiez-vous :
Dernière mise à jour à 14h25
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déjà abonné ? Identifiez-vous.
Pas encore abonné ?

Accédez à une offre plurimédia unique. (Magazine papier et digital, web, mobile, tablette)

Découvrez toutes nos offres
L’Agefi Actifs, le seul dispositif d'information plurimedia réservé aux professionnels du patrimoine
L’abonnement comprend :
  • Site web
    Accès illimité
    Un site réservé exclusivement aux abonnés. Version optimisée pour tablettes et smartphones.
  • Magazine
    24 numéros
    Une édition papier (le vendredi, tous les 15 jours) et une édition digitale (parution dès le jeudi) conçue et optimisée pour une lecture sur tablettes et ordinateurs.
  • Newsletters
    Par e-mail
    Deux newsletters indispensables. L’AGEFI Actifs quotidienne et Prévoyance et Retraite hebdomadaire.
Fermer
Abonnez-vous pour 21,50€/mois soit 258€/an
Découvrez toutes nos offres
L’Agefi Actifs, le seul dispositif d'information plurimedia réservé aux professionnels du patrimoine
En savoir plus