Aésio et la MJJ, la mutuelle des agents de la justice, entrent en négociations

Thibaud Vadjoux
Les deux mutuelles souhaitent capitaliser sur leurs complémentarités pour aborder la réforme de la protection sociale des fonctionnaires.
(Pixabay : qimono)

Après avoir décidé de sa sortie du groupe AG2R La Mondiale au cours d’une assemblée générale extraordinaire en mars dernier, la mutuelle des agents du ministère de la Justice et des métiers de la justice et de la sécurité (MMJ) ouvre les bras à Aésio mutuelle.

Réunis en assemblée générale le mercredi 11 mai, les délégués de la MMJ ont approuvé la décision du conseil d’administration de rejoindre Aésio et d'entrer en négociations exclusives. Aésio (qui compose Aéma avec la Macif et Abeille Assurances – ex Aviva) et la MMJ souhaitent « capitaliser sur leurs complémentarités et sur l’ambition d’accompagner les agents des fonctions publiques au plus près de leurs besoins », souligne Patrick Brothier, président d’Aésio mutuelle et vice-président d’Aéma. Les mutuelles se préparent à la réforme en cours de la protection sociale complémentaire des fonctionnaires. La MMJ doit intégrer Aéma et son union de mutuelles ainsi que l'union de mutuelle Aésio Fonctions publiques. « En s’engageant dans un partenariat structurant avec le second acteur mutualiste de France,  la MMJ témoigne de sa capacité à s’adapter dans le respect de ses valeurs fondatrices depuis 78 ans. Cette co-construction va nous inscrire dans la meilleure situation possible, pour préserver l’avenir et la pérennité de la MMJ », déclare Elisabeth Chabot, présidente de la MMJ.

Dans la perspective de la réforme de la protection sociale des fonctionnaires pour 2024, la Mgéfi, mutuelle des agents actifs et retraités du Ministère de l'Economie et des Finances, se rapproche, de son côté, de Matmut.