Flat tax

Quelle enveloppe financière privilégier ?

L’instauration de la flat tax harmonise la fiscalité des revenus financiers
Un nouveau cadre fiscal qui oblige à repenser les schémas en place
Nicolas Mongin, ingénieur patrimonial, Lazard Frères Gestion

Depuis le 1er janvier 2018, la fiscalité applicable à l’ensemble des revenus et produits financiers a été harmonisée. Tous sont par principe soumis à la « flat tax » de 30 %. À l’aune de cette nouvelle donne fiscale, les professionnels doivent reconsidérer les modalités de détention de certains actifs financiers, notamment ceux qui peuvent indifféremment être gérés au sein d’un compte titres ou d’un contrat d’assurance vie.