Gestion de l'exit tax : l'intérêt d'une holding précoce

Jean-François Lucq, directeur de l’ingénierie patrimoniale de Banque Richelieu
DR

Aujourd’hui, le dirigeant qui souhaite donner une dimension internationale à son entreprise peut envisager, pour des raisons pratiques, de s’installer à l’étranger. Il se trouve alors soumis au régime applicable en matière d’exit tax. Au moment de son départ de France, la plus-value latente sur ses titres va être calculée, ainsi que l’impôt correspondant. Il va toutefois bénéficier le plus souvent d’un sursis d’imposition.