« La part des très hauts revenus n’a que peu augmenté dans les pays tels que le Japon ou la France »

La dernière étude OCDE concernant les très hauts revenus vient d’être publiée en français. Il y est souligné que dans la quasi-totalité des pays de l’OCDE, des réformes fiscales ont abaissé le taux de l’impôt sur le revenu des plus fortunés ainsi que les taux d’autres impôts qui touchent les plus hauts revenus.

La dernière étude OCDE concernant les très hauts revenus vient d’être publiée en français. Il y est souligné que dans la quasi-totalité des pays de l’OCDE, des réformes fiscales ont abaissé le taux de l’impôt sur le revenu des plus fortunés ainsi que les taux d’autres impôts qui touchent les plus hauts revenus.

En revanche, dans certains pays d’Europe continentale comme la France, les Pays-Bas et l’Espagne, la part des hauts revenus a beaucoup moins augmenté.

Autre précision, la part des très hauts revenus n’a que peu augmenté dans des pays tels que le Japon ou la France.