En ce moment sur l'Agefi Actifs

Des frais "difficiles" à anticiper sur les fonds flexibles, la désacralisation de l’agence bancaire une "réalité"

Des frais "difficiles" à anticiper sur les fonds flexibles, la désacralisation de l’agence bancaire une "réalité"

Retour sur les sujets qui ont fait l'actualité de la semaine du 19 mai 2014 sur agefiactifs.com

Fonds flexibles. Dans une tribune, Philippe Maupas, CFA, consultant, associé co-fondateur de Quantalys a expliqué en quoi les fonds flexibles destinés à une clientèle intermédiée par les conseillers en gestion de patrimoine, prélèvent « trop souvent des frais élevés et difficiles à anticiper » pour un investisseur non-professionnel.

Réseaux bancaires. Laurent Denis, juriste bancaire a fait valoir dans un article publié le 20 mai dernier que « la désacralisation de l’agence bancaire est désormais une réalité ». Il approfondit : « le nombre d’agences bancaires en France, environ 38.000, connaît une baisse continue. Entre 2008 et 2012, ce sont déjà mille agences qui ont disparu. La tendance est inscrite. Moins de 20 % des clients ont un contact annuel avec leur agence, contre près d’un sur deux, il ya une dizaine d’années. Dans dix ans, au moins 3.000 agences bancaires seront, inévitablement, supprimées ». A contrario, les cinq plus importants réseaux de courtiers en crédits maillent déjà le territoire de presque 2.000 agences.

Concernant ces fermetures d’agences, L’Agefi Hebdo (n°420, 8 mai 2014) a d’ailleurs annoncé qu’elles allaient également être différenciées pour générer plus de revenus.

MIF. L’autorité européenne des marchés financiers a lancé (AEMF/ESMA) a lancé le 22 mai dernier le processus de consultation pour la mise en œuvre de la directive révisée sur les marchés d’instruments financiers (MIFID 2) ainsi que du règlement MIFIR. Il s’agit de la première étape de transposition de ces textes.

Assurance vie. Une traçabilité pas toujours assurés selon l’ACPR. A l’occasion de la remise de son dernier rapport a notamment fait valoir que « la couverture par le contrôle interne des aspects liés à la qualité du conseil ou des documents commerciaux ou publicitaires n’apparaît toujours pas suffisamment intégrée. »

Les acteurs.  Mandarine Gestion a annoncé qu’elle visait un doublement de ses encours. Pour mémoire, la société qui cumulait fin 2013, 2, 056 milliards d’euros d’encours, veut se développer sur le marché de l’épargne salariale ou les fonds de prévoyance.

Expert & Finance a proposé aux experts-comptables et à leurs clients une offre de conseil comprenant pour chaque stratégie patrimoniale retenue un pack avec une lettre de mission, une formation technique et commerciale et technique et un pré-rapport rédigé.

Les affaires. En France, la Caisse d’Epargne et de Prévoyance Loire Drôme Ardèche s’est désistée de son pourvoi en cassation devant la Chambre Criminelle.

Au plan international, Credit Suisse a plaidé coupable aux Etats-Unis et paiera une amende de 2,8 milliards de dollars. A la différence d’UBS qui a déboursé 780 millions de dollars pour des faits similaires en 2009, Credit Suisse s’est vue reprocher son manque de coopération. La société n’a pas donné au fisc américain l’identité de ses clients.

Sommaire du dossier
Fonds flexibles
Réseaux bancaires

Laurent Denis, juriste bancaire – Droit et Conformité des Intermédiaires, met en perspective les évolutions profondes de la banque de détail et les...

Les banques commencent à fermer des agences et vont les différencier davantage pour générer plus de revenus.

MIF
Assurance vie
Les acteurs
Les affaires
Dernière mise à jour à 14h01
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déjà abonné ? Identifiez-vous.
Pas encore abonné ?

Accédez à une offre plurimédia unique. (Magazine papier et digital, web, mobile, tablette)

Découvrez toutes nos offres
L’Agefi Actifs, le seul dispositif d'information plurimedia réservé aux professionnels du patrimoine
L’abonnement comprend :
  • Site web
    Accès illimité
    Un site réservé exclusivement aux abonnés. Version optimisée pour tablettes et smartphones.
  • Magazine
    24 numéros
    Une édition papier (le vendredi, tous les 15 jours) et une édition digitale (parution dès le jeudi) conçue et optimisée pour une lecture sur tablettes et ordinateurs.
  • Newsletters
    Par e-mail
    Deux newsletters indispensables. L’AGEFI Actifs quotidienne et Prévoyance et Retraite hebdomadaire.
Fermer
Abonnez-vous pour 21,50€/mois soit 258€/an
Découvrez toutes nos offres
L’Agefi Actifs, le seul dispositif d'information plurimedia réservé aux professionnels du patrimoine
En savoir plus