Vers un « sérieux coup de canif dans l'attrait » de la fiscalité belge aux yeux des riches Français ?

Selon un site d’information belge, « comme c'est quasiment le cas à chaque formation de gouvernement, voilà que la question de l'exonération des plus-values sur actions revient sur le tapis ».

A lire ici