Un CIDD à 35 % en cas d’appel à un conseiller en rénovation énergétique

Lors du l’examen du PLF 2015 par la commission des affaires économiques, les députés ont adopté un amendement augmentant le crédit d’impôt développement durable (CIDD) de 5% lorsque le propriétaire fait appel à un conseiller en rénovation énergétique. Le CIDD passerait ainsi de 30 à 35 %. Les modalités d’habilitation de ces conseillers par l’État ainsi que la réglementation de leurs tarifs seront précisées par un décret en Conseil d’État. Cette disposition est justifiée par le fait que les consommateurs ont besoin de conseils dans leurs démarches de rénovation énergétique.