UBS veut boucler cette année la régularisation fiscale de ses clients européens

Le groupe UBS doit encore régler les questions héritées du passé. Le numéro un bancaire suisse veut terminer cette année la régularisation fiscale de ses clients des grands pays de l'Union européenne, souligne son président Axel Weber dans un entretien à la SonntagsZeitung.

"Dans différents pays, nous travaillons toujours à régler des questions ayant trait au passé, et nous collaborons avec les autorités compétentes. Cela accapare encore beaucoup trop de temps sur mon agenda", explique Axel Weber.