Naissance d’un nouveau réseau de notaires, NotaLis

En réponse à la loi Macron et à l’ubérisation, 23 notaires annoncent la création du réseau NotaLis. Yann Leconte, notaire à Beauvais, en est le président. Ils adoptent une forme de collaboration qui leur permet de rester libre et indépendant. Ils souhaitent ainsi apporter une réponse différente par rapport aux regroupements structurels de notaires qui commencent à se développer (1).

La valeur ajoutée du réseau reposerait sur l’ « ultra-compétence » de ses membres. « Les membres de NotaLis choisissent chacun une spécialité dans laquelle ils s'engagent à être au maximum de la connaissance et de la pratique. Si l'un des notaires rencontre un dossier sur lequel il faut des connaissances juridiques ou fiscales approfondies, il appelle en participation volontaire l'un des autres notaires du réseau. Les deux notaires partagent les honoraires prévus par la loi », précise le document de présentation du réseau. Ils indiquent vouloir apporter un service  « client premium » sans surcoût pour le client. 

Parmi les services proposés par NotaLis : un comité scientifique, dirigé par le Professeur agrégé des Facultés Mustapha Mekki, et composé de juristes ; 16 correspondants internationaux, tous francophones (Allemagne, Autriche, Belgique, canada, Chine, Grande Bretagne, Israël, Italie, Maroc, Portugal).

NotaLis est un réseau articulé autour d'un Groupement d'Intérêt Economique (GIE). Cependant, le GIE n’existe que pour gérer le site web, et organiser les formations mises en place par le comité scientifique.

Le site internet sera disponible à compter du 2 mai.

(1)Lire l’Agefi Actifs n° 672, p. 13

Communiqué de presse, NotaLis